All posts by Sandra M. Konji

An Overview of the Malaria Epidemic in Sub-Saharan Africa

Author: Sandra M. Konji

Abstract

Malaria is a parasitic disease that is transmitted by mosquitos during their blood meal. The risk of contracting malaria is highest for people in tropical countries, due to the ever-present humid weather that allows yearly infections. Consequently, sub-Saharan Africa has a disproportionately higher rate of death among women and children with malaria. One of the major barriers identified in the efficacy of malaria treatment and prevention is the lack of health education and literacy. The lack of health education has decreased the efficacy of antimalarial drugs, such as Artemether Lumefantrine, due to the distribution and administration of the drug by untrained persons. The lack of incidence and prevalence data makes it difficult to ensure adequate supply of the drug in endemic countries. Furthermore, the lack of knowledge of malaria pathogenesis and transmission has prevented many from promptly seeking treatment and practicing preventative care methods. Recently, the implementation of health education programs by international organizations has allowed local and travelling healthcare practitioners to be educated on the disease and methods of antimalarial drug administration.

Continue reading An Overview of the Malaria Epidemic in Sub-Saharan Africa

Aperçu de l’épidémie de malaria en Afrique subsaharienne

Auteure: Sandra M. Konji

(L’article est disponible en anglais seulement)

Résumé

La malaria est une maladie parasitaire transmise par les moustiques lorsqu’ils se nourrissent de sang. Le risque de contracter la malaria est le plus élevé chez les personnes qui habitent les pays tropicaux en raison de l’humidité omniprésente qui favorise les infections. En conséquence, le taux de mortalité des femmes et des enfants atteints de malaria est disproportionnellement élevé en Afrique subsaharienne. Le manque d’éducation sanitaire et de connaissances sur la malaria constitue d’être un obstacle important contre l’efficacité de la prévention et du traitement de cette maladie. Le manque d’éducation sanitaire a réduit l’efficacité des agents antimalariques, comme le médicament Artemether Lumefantrine, car ceux-ci sont distribués et administrés par des personnes non formées. En raison du manque de données sur l’incidence et de données de prévalence, il est difficile d’approvisionner adéquatement les pays endémiques en médicaments. De plus, le manque de connaissances sur la pathogenèse et la transmission de la malaria a empêché plusieurs personnes à se faire traiter rapidement et à adopter des mesures préventives. Récemment, la mise en œuvre de programmes d’éducation sanitaire par des organismes internationaux a permis aux professionnels de la santé locaux et ambulants d’être éduqués sur la maladie et sur les méthodes d’administration d’agents antimalariques.

Continue reading Aperçu de l’épidémie de malaria en Afrique subsaharienne