Tous les articles par Benjamin R. Pearson

Under-reporting of adverse drug reactions: the need for an automated reporting system

Auteur : Benjamin R. Pearson
Article en anglais.

Résumé

Bien que plus de 32 000 réactions indésirables aux médicaments soient déclarées annuellement à Santé Canada, cela ne représente qu’environ 5% des cas vécus par les Canadiens chaque année. Cet affichage frappant de sous-déclaration aboutit non seulement à des résultats non représentatifs en ce qui concerne les effets indésirables des médicaments, mais jette également le discrédit sur les bases de données utilisées par les professionnels de la santé, ce qui, à son tour, présente un danger pour la santé et la sécurité des Canadiens. Les principales causes de la sous-déclaration que l’on trouve dans la littérature sont l’ignorance, la méfiance et la léthargie de la part des professionnels de la santé. Bien que Santé Canada se fie à ces professionnels pour signaler volontairement les effets indésirables, il existe le potentiel d’un système de déclaration automatisé pour éliminer les causes de sous-déclaration. L’intégration d’un tel système avec des technologies de l’informatique de la santé actuelles, tels que le dossier de santé électronique et l’utilisation des technologies de communication existantes dans le cadre du système de santé, permettra aux professionnels de la santé d’utiliser des données représentatives sur les réactions indésirables aux médicaments au Canada, ce qui, à son tour, les aidera à mieux servir leurs patients.

Continuer la lecture de Under-reporting of adverse drug reactions: the need for an automated reporting system