Les déterminants de la santé

Dans notre vie quotidienne, nous nous rendons compte des facteurs affectant notre santé à court et long termes : ce que nous mangeons, la qualité de l’air que nous respirons, les institutions qui assurent notre sécurité et notre bien-être, nos origines personnelles et professionnelles et bien d’autres. Cette approche permet de construire un réseau de connaissance en faisant la promotion d’une vision globale de la recherche sur la santé humaine – un bon départ pour de meilleures politiques publiques en santé.

Les déterminants de la santé forment nos critères de soumission.

Vous pouvez aussi trouver des informations complémentaires sur les déterminants de la santé en visitant les sites de l’Agence de santé publique du Canada et de l’Organisation mondiale de la santé (en anglais).

Résumé des principales caractéristiques

Le niveau de revenu et le statut social

“Des revenus plus élevés permettent de meilleures conditions de vie comme un logement plus sûr et la capacité d’acheter suffisamment de bons aliments. Les populations les plus en santé sont celles qui se trouvent dans les sociétés prospères où la richesse est répartie de façon équitable.”

Les réseaux de soutien social

“[…] réseaux de soutien social pourraient se révéler très importants pour aider les gens à résoudre les problèmes et à faire face à l’adversité, ainsi que pour nourrir le sentiment d’être maîtres ou d’avoir une influence sur ses conditions de vie.”

L’éducation et l’alphabétisme

“Le niveau d’instruction contribue à la santé et à la prospérité en donnant aux gens les connaissances et les capacités dont ils ont besoin pour résoudre des problèmes et le sentiment d’influencer et de maîtriser leur vie.”

L’emploi et les conditions de travail

“Les gens qui dispose de plus de pouvoir sur leurs conditions de travail et qui sont soumis à moins de stress au travail sont en meilleure santé et vivent souvent plus longtemps que ceux qui sont exposés à davantage de stress ou de risques au travail.”

Les environnements sociaux

“Les gens qui dispose de plus de pouvoir sur leurs conditions de travail et qui sont soumis à moins de stress au travail sont en meilleure santé et vivent souvent plus longtemps que ceux qui sont exposés à davantage de stress ou de risques au travail.”

Les environnements physiques

“À certains niveaux d’exposition, les contaminants présents dans l’air, l’eau, les aliments et le sol peuvent provoquer divers effets néfastes sur la santé parmi lesquels on peut citer les cancers, les malformations à la naissance, les maladies respiratoires et les malaises gastro-intestinaux.”

Les habitudes de santé et la capacité d’adaptation personnelles

“Les habitudes de vie et les compétences d’adaptation personnelles désignent les mesures que l’on peut prendre pour se protéger des maladies et favoriser l’autogestion de sa santé, faire face aux défis, acquérir de la confiance en soi, résoudre des problèmes et faire des choix qui améliorent la santé.”

Le développement de la petite enfance

“De nouveaux éléments probants sur les effets des premières expériences sur le développement du cerveau, sur la maturité scolaire et sur la santé dans la vie ultérieure suscitent un consensus sur le fait que les premières phases du développement de l’enfant sont un déterminant puissant de sa santé pour l’avenir.”

Le patrimoine biologique et génétique

“La composition biologique et organique de base de l’être humain est un élément déterminant fondamental de la santé.”

Les services de santé

“Les services de santé, en particulier ceux conçus pour entretenir et favoriser la santé, pour prévenir la maladie et pour restaurer la santé et les diverses fonctions de l’Homme contribuent à la santé de la population. L’ensemble des soins offerts par ces services de santé englobe le traitement et la prévention secondaire.”

Le sexe

“Le mot sexe fait ici référence à toute la gamme de rôles déterminés par la société, de traits de personnalité, d’attitudes, de comportements, de valeurs, de l’influence relative et du pouvoir relatifs que la société attribue aux deux sexes en les différenciant. Les normes associées aux sexes influencent les pratiques et les priorités du système de santé. Un grand nombre de problèmes de santé sont fonction de la situation sociale ou des rôles des deux sexes.”

La culture

“Certaines personnes et certains groupes peuvent faire face à des risques additionnels pour leur santé à cause d’un milieu socio-économique déterminé dans une large mesure par des valeurs culturelles dominantes contribuant à perpétuer certaines conditions comme la marginalisation, la stigmatisation, la perte ou la dévaluation de la langue et de la culture et le manque d’accès à des soins et services de santé adaptés à la culture du patient.”

Source : CANADA. 2003. « Pourquoi les Canadiens sont-ils en santé ou pas ? » sur le site de l’Agence de santé publique du Canada. Dernière modification le 2003-06-16. Consulté le 2012-05-13. URL: http://www.phac-aspc.gc.ca/ph-sp/determinants/determinants-fra.php

RISS – IJHS

  LOGIN